Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog de Diego Boustosse - @forum_faceties

Le Blog de Diego Boustosse - @forum_faceties

Salut c'est Diego. Je devais gagner le Ballon d'Or et finalement je me retrouve avec un blog sur le FC Nantes


Coco aurait apprécié

Publié par Diego Boustosse sur 7 Octobre 2014, 22:11pm

Guingamp s’en souviendra. Toutes les personnes présentes au Roudourou et venues supporter l’En Avant Guingamp pourront dire qu’ils ont vu un FC Nantes en marche, qui a enfin réconcilié terrain et tribune, dirigeants et formateurs, exigence de résultats et volonté de mettre en avant la formation. On murmure même que Waldemar aurait proposé à la Brigade Loire de venir fêter Noël à la maison.

Guingamp s’en souviendra. Le public se souviendra de cette frappe, aussi limpide qu’insouciante, téléguidée vers la lucarne du but breton. Ce geste aurait plu à mon « idole », celui que j’ai eu la chance de rencontrer récemment, que les initiés appellent Coco et qui m’avait glissé ce jour là que « Tout est dans le mouvement ». En effet, les mouvements conjugués de Veretout et Nkoudou ont permis de trouver cette position de frappe… En effet, le mouvement, la dynamique actuelle du FCN a permis à Nkoudou, Veretout, Cissokho, Bammou, NGondala, Dupé, Allhadur et bientôt Rongier de participer à l’aventure actuelle et d’être sur le terrain.

Guingamp s’en souviendra. C’est un fait : Les jeunes ont de nouveau leur place et bizarrement, cela coïncide avec le début de saison prometteur des Jaunes et Verts. Cela ressemble à un clin d’œil du destin, comme si les Dieux du football punissaient le FCN dès qu’il reniait sa culture et le bénissaient dès qu’il se souvenait de son ADN.

Guingamp s’en souviendra aussi :

- Pendant 90 minutes, Vizcarrondo n’a jamais été pris de vitesse. Ca en dit long sur l’allant offensif guingampais.

- Nkoudou est nettement plus à l’aise avec ses pieds qu’avec un peigne. Tout comme Lucas Deaux est plus habile avec ses pieds qu’avec un rasoir. La légion étrangère lui tend les bras, le prochain défilé du 14 juillet sera la bonne pour Lucas.

- Guingamp se souviendra longtemps du coup de foudre du réalisateur de Bein Sport pour LA supportrice blonde du FCN qui a bénéficié d’une caméra isolée pendant tout le match et qui affole les réseaux sociaux.

- Le Da Vinci Code de Nkoudou avait pourtant annoncé sa prophétie : « George » Weah + « Kevin » Keagan = Georges Kevin. Et oui, tout s’explique.

- Au bout de neuf journées, le FCN compte le même nombre de points que Paris. Waldemar aurait appelé Nasser :

« Nasser ? C’est Waldemar, jeuuu te dérange pas ?

« Non, j’étais en train de nettoyer les chaussures d’Ibra. Tu veux quoi ?

« Ecoute, tu sais, mon vrai beuuulot c’est opticien et je voulais être sûr que tu n’avais pas de problème de vue, histoire que tu vois bien le classement de la Ligue1.

« Je peux pas blairer l’humour polonais. Bon je raccroche…

« Non attends, je voulais te proposer de nous envoyer Cavani à la boutique du FCN. On lui fait vendre des maillots 6 mois, on te le rend, ça sera devenu un craque !

« Waldemar, t’es lourd.

« Mieux vaut Qatar que jamais. Ahhhhh !!! Bon allez je te laisse je vais aller voir les joouuueuuu. Embrasse ton chéquier pour moi. »

Christophe Dugarry, quoique Bordelais, dit parfois des choses sensées : selon lui et sa calvitie naissante, le FCN doit la moitié de ses points à son public. Démago et impossible à vérifier évidemment, cet hommage doit néanmoins nous inciter à prendre conscience de ce qu’il se passe en tribune et au sein de la « fan base » comme disent les responsables marketing des équipementiers.

Alors petit message personnel à chaque supporter qui avait fait le déplacement à Guingamp :

- Ne vous lassez jamais !

- Ne considérez jamais la Ligue 1 comme quelque chose de banal, acquis et automatique.

- Ne vous "embourgeoisez" pas, des moments difficiles arriveront.

- Gardez cet enthousiasme et cette fraîcheur. Soyez des "Nkoudou" et pas des Djamel Abdoun, symbole d'une période où le club pataugeait dans le caniveau de la Ligue 2 et dans les éternelles chamailleries internes.

Oui je l’assume, cette chronique est résolument optimiste voire même de façon exagérée. Peu importe, ne boudons pas notre plaisir. La passion, encore présente dans les yeux de Jean-Claude Suaudeau, m’a conforté dans cette idée : le plaisir du jeu réside dans la capacité à se comprendre collectivement. C’est exactement ce qu’il se passe au FCN en ce moment et ce à tous les étages.

Le réalisateur de Bein Sport aime les gros bonnets.

Le réalisateur de Bein Sport aime les gros bonnets.

Commenter cet article

astuce kamas 14/10/2014 12:04

On en veut encore traité de cette manière. Sympa.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents