Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog de Diego Boustosse - @forum_faceties

Le Blog de Diego Boustosse - @forum_faceties

Salut c'est Diego. Je devais gagner le Ballon d'Or et finalement je me retrouve avec un blog sur le FC Nantes


Un drôle de derby

Publié par Diego Boustosse sur 4 Novembre 2014, 11:25am

Un autre Diego, Maradona celui là, disait "Jouer au foot sans marquer de buts, ça sert à rien, c'est comme danser avec sa sœur" Je pense que cette phrase s'applique à un derby sans vainqueur.

Il flotte une drôle d’ambiance autour de ce derby depuis qu’il s’est achevé. Il règne une sorte d’atmosphère « Ecole des Fans » de type « Finalement tout le monde a gagné, personne n’a perdu » qui tranche avec l’idée même d’un derby ou peut être est-ce révélateur du soulagement de deux équipes ayant connu la saison dernière l’humiliation d’une défaite à domicile contre le voisin.

Vous vous rendez compte qu’il a fallu attendre les déclarations de Romain Danzé (sorte de gendre idéal aussi charismatique qu’un cendrier plein) pour enfin mettre un peu de sel à l’après match !

On pourrait finalement résumer ce derby en se disant que les Rennais ont été TRES rennais et que les Nantais ont été TRES nantais.

Les Rennais ou le roman sans fin de l’éternel « projet de jeu » qui « va arriver, ça y est il est là, non mais là vous pouvez pas le voir il est derrière Erminig mais il va arriver, regardez c’est lui ! Ah non c’est Garou…ah non c’est Sylvain Armand, mais promis le projet de jeu je viens de l’avoir au téléphone il a eu une gastro mais là c’est bon il est en voiture, vous voyez on l’entend ! Ah non ça c’est le facteur qui vient nous livrer les antidépresseurs de Pinault.».

Les commentaires (catastrophiques) de Bein Sports n’auront fait illusion que quelques minutes. Pour le fameux « projet de jeu » de Philippe Montanier, il faudra repasser tout comme pour « la 2ème saison de Montanier » censée être toujours celle de la révélation du nouveau Barca.

Et pourtant, pendant les 5 premières minutes, les commentateurs de la chaine Qatari sabraient le champagne : « Ca y est, on voit la patte de Montanier, ça y est, le projet est en marche, le club breton a franchi un cap… » Raté. Un poil d’intensité nantaise, quelques duels gagnés puis la Tribune Loire envoyant du pâté et patatra le château de cartes rennais s’est écroulé.

On a souri en retrouvant dès lors ce bon vieux Stade Rennais, pétochard, les jambes en coton, le cul sur ses 18 mètres, bousculé dans les impacts et finalement pas mécontent de regagner la banlieue de Nantes les fesses pas trop rouges. Quoi? Vous ne connaissez pas la banlieue de Nantes? Carquefou, La Chapelle sur Erdre, Rezé, Orvault, Rennes et Saint-Herblain. Il suffit de demander.

De leur côté, les Nantais ont quand même innové. On connaissait la grève des encouragements chez les supporters pendant les premières minutes d’un match. Là les joueurs ont créé la grève de la concentration au début du match. On notera néanmoins que sur le but rennais, Papy Djilobodji n’a pas découpé l’attaquant rennais au risque de prendre un rouge qui aurait été d’une connerie mesurée à 6 sur l’échelle de Ntep.

Outre ce début de match manqué, les Canaris ont livré leur prestation habituelle : du cœur, la volonté de bien faire, du bruit en tribune et une constante incapacité à utiliser notamment les seconds ballons rendus par les Rennais. L’illustration parfaite de ce cafouillage offensif chronique s’appelle Jordan Veretout. Dimanche, il a semblé sans cesse à bout de souffle manquant cruellement de lucidité au moment du dernier geste, de la dernière passe. Certes beaucoup d’activité de sa part, Suaudeau disait «l’important c’est le mouvement » mais il sous-entendait le mouvement collectif et de ce côté-là, il y a à redire, notamment sur les ailes et autour de Bammou.

Quelques observations en vrac :

  • Bessat a semblé aussi perdu sur son flanc gauche qu’un Boeing dans l’Ocean Indien.
  • Belle initiative de Montanier qui, pour faciliter l’accès au stade, a décidé de garer le bus du Stade Rennais devant le but de Costil. Pas con.
  • Sylvain Armand n’avait pas encore marqué depuis son arrivée à Rennes. Il a inscrit son premier but pour le Stade Rennais…pour le Fc Nantes. Ca ne s’invente pas.
  • Pedro Henrique a une étoile tatouée sur chaque coude… Non non non, mes petits rennais, elles ne comptent pas ces étoiles là. On comprend mieux pourquoi vous l’avez pris.
  • Habibou est le premier mec à réussir un doublé-refusé. Le Stade Rennais ? Ce laboratoire de la loose, ce CNRS qui innove sans cesse dans l'art d'être poissard.
  • Un péno limite, deux buts refusés. J’ai beaucoup aimé cet arbitrage et je ne demande pas la video.
  • Je pose la question : Le RCK était-il venu sans tiffo ou a-t-il à nouveau perdu son tiffo ?

Pour finir ayons une pensée émue pour un ancien joueur nantais, Claude Makelele, qui a été demis de ses fonctions d’entraineur de Bastia. En signe de solidarité, les poissonniers ne vendront pas d’anguille aujourd’hui, les magasins de bricolage ne vendront pas de tuyaux d’arrosage et les policiers ne se serviront pas de leur matraque.

Rendez-vous désormais à Caen samedi prochain. J’y serai avec la légendaire TeamQuintal pour aller chercher 3 points afin d’être, pourquoi pas, sur le podium au tiers du championnat. Rien que de l’écrire… Bref, rendez-vous à Caen, évitons de tomber dans le trou…normand.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

idée cadeau st valentin pour homme 09/11/2014 23:30

Je vous vante pour votre paragraphe. c'est un vrai état d'écriture. Poursuivez

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents