Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog de Diego Boustosse - @forum_faceties

Le Blog de Diego Boustosse - @forum_faceties

Salut c'est Diego. Je devais gagner le Ballon d'Or et finalement je me retrouve avec un blog sur le FC Nantes


Marius dormira un autre soir...

Publié par Diego Boustosse sur 17 Décembre 2014, 12:49pm

Marius dormira un autre soir...

Au lit Marius !! Qu’est-ce que c’est que ces enfants encore debout à 23h30 en semaine ? La réponse ? simple : un gamin déjà atteint de la fièvre du foot et du FCN en particulier. Bien sur, il y a eu un match, bien entendu la qualification est importante quoique tirée par les cheveux (de Vizcarrondo, plus facile à agripper) mais hier soir une nouvelle fois les images qui me restent sont celles de la tribune Loire et notamment celle de Marius, j’y reviendrai…

Comme souvent entre potes, les soirées improbables et improvisées deviennent les plus mémorables et c’est sensiblement ce qui est arrivé aux spectateurs de ce curieux match en semaine, pour cette fameuse Coupe de la Ligue sur laquelle tout le monde crache mais que finalement tout le monde est content de gagner.

Pourtant la soirée était mal engagée, le niveau technique était « moyen » (j’aime le langage diplomatique) et les deux buts messins n’ont finalement surpris personne. Et là, je m’imaginais déjà rentrer chez moi, triste et silencieux, il n’en a rien été.

Depuis pas mal de temps, une question reste pour moi sans réponse : quel rôle joue réellement un public, une ambiance sur le scénario d’un match. Je trouve que le concept du « 12ème homme » est devenu « tarte à la crème » et un élément de langage apprécié des conférences de presse d’après-match. Mais hier soir, à 0-2, le vent de révolte qui a soufflé sur le terrain est descendu de la Tribune Loire. C’est une réalité, c’était palpable. Dans un stade vide, à 0-2 le match aurait été plié.

But 1-2, But 2-2, But 3-2, But 4-2. On se serait cru dans une partie de FIFA 15 sur Playstation. Ce FCN, incapable de marquer depuis des semaines en a mis quatre en l’espace de 40 minutes. Cette équipe n’est pas un paradoxe près. Certains ont besoin d’un coup de règle sur les doigts pour se les sortir, pour le FCN il en aura fallu deux.

Mais revenons en tribune. On joue la 97ème minute, la Tribune Loire, moi le premier, commence à fatiguer, à chanter moins fort quand soudain… La voix d’un enfant de 11 ans émerge du bruit général de la tribune, on entend presque ses cordes vocales crier à l’aide. Je me retourne et je vois un petit bonhomme (progéniture de la TeamQuintal) haut comme trois pommes brailler, sauter, en un mot : lâcher prise. Il a oublié le froid, l’heure tardive, le monde autour, il n’y a rien de « sur-joué » chez lui, il n’est pas dans le paraitre, il est juste… dans le match.

L’image de cet enfant, Marius pour le nommer, restera gravée car elle incarne ce que nous devrions tous faire en tribune : lâcher prise…

Alors bravo au FCN bien sûr pour ce beau scénario mais bravo surtout à tous les anonymes qui donnent de la voix, et même aux plus jeunes, car ils ont fait de cette soirée pourrie un souvenir collectif magnifique.

Waldemar, tu as été meilleur dirigeant de l’année ? Tant mieux pour toi. Dis toi aussi que tu es un sacré veinard d’avoir dans les travées du stade autant de générosité et passion. Ca mérite aussi un prix ça non Waldy ?

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents