Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog de Diego Boustosse - @forum_faceties

Le Blog de Diego Boustosse - @forum_faceties

Salut c'est Diego. Je devais gagner le Ballon d'Or et finalement je me retrouve avec un blog sur le FC Nantes


Avis aux Amateurs...

Publié par Diego Boustosse sur 24 Février 2015, 22:30pm

En préambule : Je n’ai pas vu le match. A part quelques extraits (assez éloquents), je n’ai pas assisté à la défaite nantaise en terre Lyonnaise. Vous me direz, ne pas voir un match n’a jamais empêché certains journalistes ou consultants d’en parler voir même de l’analyser… Mais moi, voyez vous, je ne suis ni journaliste, ni consultant, je vais donc m’abstenir.

Le week-end dernier, en revanche, j’ai assisté à la victoire de la CFA contre Plabennec 2-0 dans le mythique Marcel Saupin. Le lieu est resté mythique et mon voisin de tribune (il se reconnaitra ;-)) n’a pas résisté à l’envie de me raconter ses souvenirs, la naissance de sa passion pour le FCN, enfant, collé contre le grillage, impressionné. Il m’a notamment raconté un Nantes-Bordeaux et le plaisir d’avoir « vu » Marius Trésor d’aussi près ! Evidemment cette fin d’après-midi glacial en CFA n’avait rien des fastes de la Ligue 1, mais chaque match qui se joue là bas reste un beau trait d’union entre notre nostalgie et la relève, entre le passé et l’avenir…. Même la pelouse semble commémorer la bataille de Verdun ou rendre hommage aux sangliers des Ardennes.

Miam, miam, miam… Ces matchs de CFA sur des pelouses en vrac contre des équipes qui se ressemblent toutes, on y retrouve souvent les mêmes types de joueurs :

- Le vieux roublard : sans doute ancien aspirant pro, sur la fin de carrière, qui ne court plus beaucoup mais reste fiable. Il parle à l’arbitre, il met au moins autant de coups qu’il n’en reçoit.

- Le jeune attaquant « trop juste » : Il est combattif… Ca oui. Il se fait manger par la charnière tout l match aussi… Il court dans le vide, il joue tête baissée sur les rares ballons qu’il touche. Il finit par tenter une frappe improbable qui termine en touche et lève les bras au ciel.

- Le jeune talentueux qui ne comprend pas ce qu’il fait en CFA alors qu’en fait il joue tout seul et perd 2 ballons sur trois. Celui là je l’adore. Un match dans lequel il n’a pas tenté deux coups du foulard est un match raté. Beaucoup d’aisance technique mais rien derrière. Une sorte de Pogba du pauvre, un Pogba marque repère, un « Bogpa ».

- Le défenseur à l’arrache. Lui, sa place en CFA, il l’a clairement « gagné ». Il n’était pas programmé pour jouer aussi haut. Il est sérieux, il a envie de bien faire. Je suis sur que vous le situez : vous savez ? C’est le mec qui est crade au bout de 10 minutes, qui finit avec son maillot dégueulasse, deux traces de ballon sur la tronche avec un bonus « perte de chaussures en plein match ».

- Le n°14. Lui il n’a pas le droit à plus de 10-15 minutes de temps de jeu. L’entraineur ne lui dit pas mais le message, quand il rentre c’est : « je te demande pas de dribbler le stade. Fais au mieux et reste discret ». Signe reconnaissable : il a quelques kilos en trop, marche en canard et prend un petit pont au bout de 10 secondes et un carton jaune 5 minutes plus tard.

Je pourrais continuer longtemps la galerie de portraits de ces joueurs qui ne joueront jamais en Ligue 1, qui resteront dans l’ombre sauf à quelques reprises, notamment face aux réserves de clubs pros. Alors oui, ce week-end je n’ai pas vu Lyon-Nantes mais néanmoins, j’ai vu du foot. Certains l’appellent le « Football vrai » , expression un peu bobo et démago mais quoiqu’il en soit, cette équipe de Plabennec transpirait l’authenticité.

Un petit mot rapide pour finir sur la suite des évènements : tout se jouera à la Beaujoire. Guingamp, Caen, Evian, Paris, Marseille, Lorient… Sur ces 6 matchs, il faudra en gagner 2. De quoi rassurer les anxieux et rassembler tous ceux qui viendront sacrifier leurs cordes vocales d’ici fin mai.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents