Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog de Diego Boustosse - @forum_faceties

Le Blog de Diego Boustosse - @forum_faceties

Salut c'est Diego. Je devais gagner le Ballon d'Or et finalement je me retrouve avec un blog sur le FC Nantes


L'ennui pour éviter les ennuis

Publié par Diego Boustosse sur 25 Mars 2015, 15:12pm

Si quelqu’un m’avait dit, un jour, que je n’aurais rien à dire après un match contre nos banlieusards de Rennais, je n’y aurais jamais cru et pourtant… Je suis vraiment désolé pour le retard de publication de la chronique mais je dois l'avouer, ce match à Rennes m'inspire peu... J'ai même l'impression que les prémices d'une rivalité Rennes/Nantes sont à ranger sur la même étagère que l'espoir de voir Shechter claquer 20 buts en Ligue 1.

Question : L'ennui légendaire suscité par les prestations du Stade Rennais serait-il devenu contagieux? Une chose est certaine, un match aussi fade méritait l’anonymat de « Bein Sport 7 ». Ahhhh… BeinSport 7, superbe chaine, le niveau « Promotion d’Honneur » dans le classement des chaines de sport. Une grille des programmes dense : Un tournoi de fléchettes, puis un match de beach-volley, Rennes-Nantes puis une rediffusion des meilleurs coups entre les jambes de Fabrice Santoro à l’Open 13 de Marseille. En fait, si le Stade Rennais était une chaine de télévision, il serait BeinSport 7.

Quoiqu'il en soit, le point glané par les deux équipes permettent quasiment d'affirmer qu'elles se recroiseront l'an prochain en Ligue 1. Autant pour Rennes il s'agit du minimum syndical, autant pour le FCN il s'agit (faut-il le rappeler) d'un petit miracle. Ce match « d'ennui » nous aura donc éloignés (quasi) définitivement des « ennuis » d'une fin de saison en mode "voyage à Lourdes, poupée vaudou et sacrifices d'animaux".

Que dire de ce match?

Oui on pourra parler du « couteau Suisse » Vincent Bessat qui nous a fait un remake de Eto’o en latéral gauche, après avoir joué le rôle d'ailier gauche, de pestiféré, de triple buteur, du mec à prolonger et avant de jouer le rôle du mec qui part renforcer Lorient et qui claquera à la Beaujoire dans 6 mois.

On pourra aussi évoquer la stérilité de la possession de balle rennaise qui m'a évoqué la menace d'un oenûque sur le tournage d'un film porno.

On pourra aussi parler de Toivonen qui joue en marchant, une sorte de Berbatov du pauvre sans le talent et la ressemblance avec Andy Garcia.

On pourra évoquer le cas N'Tep, joueur de percussion, tête baissée, forfait "passements de jambe en illimité", frère jumeau des Thauvin, Payet et compagnie qui cherchent à briller avant de gagner.

On pourra aussi penser qu’il sera plus simple de percer le mystère de la bête du Gévaudan que celui de l'inconstance de Ismael Bangoura qui inaugure le syndrome de la schizophrénie footballistique.

On dira peut être un mot de Montanier, arrivé avec une belle côte et qui repartira au prix de l'argus. Voilà ce que m'évoque cette rencontre.

Côté tribune, la marée Jaune a eu lieu, sans surprise et le kop rennais s’est donc logiquement retrouvé à la pêche…

La trêve internationale sera l’occasion pour moi, la semaine prochaine, de me lancer à jouer au recruteur en herbe et de me mouiller sur ce que sera le 11 du FCN la saison prochaine, j’en connais un que ça risque de faire rire au fin fond du Camping Paradis.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents