Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog de Diego Boustosse - @forum_faceties

Le Blog de Diego Boustosse - @forum_faceties

Salut c'est Diego. Je devais gagner le Ballon d'Or et finalement je me retrouve avec un blog sur le FC Nantes


Air Jordan

Publié par Diego Boustosse sur 28 Juillet 2015, 09:36am

Je tiens à vous le préciser d’emblée, le titre n’a aucun rapport ou presque avec la chronique. J’ai une telle admiration pour le vrai « Air Jordan » que j’ai bondi sur l’occasion pour inventer une compagnie aérienne factice dédiée au prochain départ de l’enfant de Belligné vers Birmingham.

Avant de me lancer à écrire cette chronique, j’attendais que nos amis journalistes nous en disent plus. Son départ était dans l’air du temps, ses matchs contre Lorient et Bournemouth ressemblaient à des jubilés (quoique lors d’un jubilé, ça rigole, ça sourit et ça prend du plaisir) mais néanmoins, encore maintenant, j’ai du mal à croire que Veretout va partir. Comment réagir à ce départ?

Je pourrais la jouer « démago » :

« Le club vend une nouvelle fois son meilleur joueur pour se faire de l’argent sur son dos. Enfoirés de capitalistes, vous pensez qu’au pognon et les supporters hein ? Avec les recettes du transfert, il y a assez pour financer tous les abonnements de la tribune Loire, j’espère que vous allez le faire ! »

Je pourrais la jouer « détaché » :

« Les joueurs passent, le club reste. Il était programmé pour partir. Une telle offre ne se refuse pas. Les Anglais sont tarés de mettre autant d’oseille sur un mec qui a décidé de tirer tous ses corners dans les protége tibias du défenseur posté au premier poteau. »

Je pourrais la jouer « Pierre Menès » :

« Une nouvelle fois, les Anglais font n’importe quoi. Mettre 10 M€ pour un mec qui a fait 2 saisons en Ligue 1. Il a marqué des buts ? Quasiment que des pénos et pour quel résultat ? Son club a joué le maintien. Il est international ? Oui de cette merveilleuse génération qui n’est pas allée à l’Euro et qui ne jouera pas les J.O. »

Je pourrais la jouer comme Waldy :

« Jordan ? Il partira pas. Non c’est sûr. Jeuuu le bloque. Il partira pas, c’est un jeune homme qui gagne très bien sa vie. Il partira pas. Attendez, mon téléphone sonne. Allo ? Aston Martin ? oui j’en ai 4 et alors ? Ah non, Aston Villa, ok j’écoute… Veretout ? No, not possible. Il partira not ! what ? 10M€. Ok je vous le livre demain. Vous le préférez sur palette ou emballé ? »

Je pourrais la jouer comme un footeux :

« Ce n’est pas un choix financier. Quand un club aussi prestigieux que Aston Villa m’a contacté, je n’ai pas hésité. Et puis j’ai toujours rêvé de vivre à Londres. C’est Birmingham ? Ouais bah c’était mon 2ème rêve de gosse. Y’aura Jordan Ayew ? Ouais bah c’était mon 3ème rêve de gosse, jouer entouré de grands joueurs. Enfin ça sera l’occasion de me confronter à Chelsea, Manchester, Arsenal et prendre des branlées euh… apprendre à leur contact. »

Je pourrais la jouer comme Presse Océan :

« Jordan Veretout va signer à Liverpool ou Tottenham pour 15 M€. Attendez, j’ai reçu un tweet venu du Mexique. Visiblement non, il va signer à Swansea. Attendez non, mon facteur me dit qu’il pourrait signer finalement à Crystal Palace. Attendez 2secondes, j’ouvre Ouest France… Ah voilà, comme on vous l’annonçait, Veretout va signer à Aston Villa. »

Oui bien entendu, j’aurais pu choisir l’une de ces réactions mais finalement, la mienne sera plus nuancée. En gros, Jordan, j’hésite entre la tristesse de te voir partir et la satisfaction de voir comment les évènements se déroulent. Tout cela aurait pu se terminer en bras de fer dégueulasse avec refus de s’entrainer, interview chez ce Prix Nobel de Luis Fernandez pour exprimer ton malaise et les lacunes techniques de ton association avec Rémy Gomis. Ce genre d’épreuve de force entre un joueur et son club est ce qu’on appelle une « Thauvin » ou une « Trébel » mais bon, je ne suis pas là pour enfoncer les tocards, encore moins les rouquins.

Evidemment, je t’avais imaginé capitaine d’un FCN flamboyant gagnant, pourquoi pas, une Coupe de France. Evidemment, je t’avais imaginé en 4x3 partout dans le centre-ville de Nantes, j’avais imaginé ta première sélection en Bleu etc… Mais bon, il faut se faire une raison, tu as grandi dans un club qui a beaucoup gagné mais qui aujourd’hui ne gagne plus et ne peut pas espérer gagner à court terme alors tu as eu des envies de voir ailleurs. Ce n’est pas romanesque mais c’est compréhensible.

D’un autre côté, l’affection que j’ai pour toi n’est pas aveuglement. Nous sommes tous d’accord pour dire que tu es un bon joueur mais lorsque j’ai vu que des gens étaient prêts à mettre 10 M€ pour voir arriver ta petite tête de poupon du côté de Birmingham, j’ai cru à une blague… Et non, visiblement c’est bien vrai. Les droits TV rendent les clubs anglais tarés et visiblement s’en foutent de surpayer Jordan Ayew, Amavi et désormais toi Jordan.

Donc finalement tout le monde s’y retrouve :

- Aston Villa est content de t’accueillir et ils ont raison en espérant simplement qu’ils ne comptent pas te revendre le double dans 1 an.

- Le FCN empoche une somme record sur les 20 dernières années et va pouvoir disposer de moyens pour surpayer à son tour un borgne, un cul-de-jatte ou un Rémi Gomis. Désolé Rémi, tu manges un peu chaud aujourd’hui mais on va bientôt se croiser pour en discuter. Je suis pas loin de faire de toi la mascotte de la saison.

- Le joueur est content car il va toucher 2 à 3 fois plus. Moi aussi, ça me rendrait « content » et puis il va aller découvrir ce championnat qui fait rêver tous les footeux. Seul bémol Jordan, autant le FCN ne gagnera pas la Ligue des Champions dans les 10 prochaines annnées…. Autant je pense qu’on peut en dire de même pour Aston Villa.

Pour finir donc, un seul détail me chiffonne dans cette histoire : le sacrosaint « challenge sportif ». Je m’adresse à tous les footeux : Les mecs, assumez vos choix de carrière. Les supporters ne sont pas des abrutis. Si vous allez dans des clubs de second zone en Angleterre, dites nous les vraies raisons : « Quitte à prendre des branlées tous les WE, autant les prendre à Stamford Bridge ou à Old Trafford mais être payés le double pour le faire ».

Ah si j’oubliais Jordan, je ne demande qu’UNE SEULE CHOSE. Lorsque tu vas marquer ton 1er but avec Aston Villa, n’embrasse pas le blason sur ton maillot… N’oublie pas d’où tu viens, préserve le cœur de ceux qui t’ont vu débuter en équipe première à La Beaujoire. Tu connaitras plusieurs clubs (et les plus grands je te souhaite) mais j’espère que le notre conservera le « monopole du cœur ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sur la marque Air Jordan 08/07/2016 13:10

Très marrant l’idée d’inventer la compagnie aérienne sous le nom de Air Jordan ! J’avoue que c’est tentant ! Une occasion rêvée pour tous les basketteurs et tous les fans de cette marque !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents