Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog de Diego Boustosse - @forum_faceties

Le Blog de Diego Boustosse - @forum_faceties

Salut c'est Diego. Je devais gagner le Ballon d'Or et finalement je me retrouve avec un blog sur le FC Nantes


Redimension

Publié par Diego Boustosse sur 14 Septembre 2015, 10:07am

« Ne pas réagir à chaud, ne pas réagir à chaud, ne pas réagir à chaud…. » Certains chante la Reine de Neiges en boucle, personnellement mon refrain d’hier soir était donc « Ne pas réagir à chaud, ne pas réagir à chaud… » Pourquoi ? Pour beaucoup de raisons mais principalement parce que la passion aveugle et peut altérer un jugement nécessairement partisan.

Alors ça y est, j’ai dormi. Je n’ai autorisé Twitter à faire cui-cui que ce matin et force est de constater que je ne regrette pas mon silence d’hier. En réalité, ce silence que je me suis imposé m’a permis de trouver LE mot qui résume bien la situation : il faut « redimensionner. »

  • Redimensionner l’adversaire. Oui, Rennes a été meilleur. Oui, Rennes a mérité sa victoire tout comme Rennes a mérité ses nombreuses défaites passées. Oui, Rennes met peu à peu son jeu en place, il existe une dynamique. Bref, ce qui nous fait défaut, incapables que nous sommes de produire du jeu, d’intégrer nos recrues, d’emballer un match…
  • Redimensionner les ambitions. Le « Top 10 » annoncé par Waldy semble désormais aussi incertain que la présence d’un cerveau sous la mêche d’Adryan. Oui je sais c’est dur mais quand même, est-il possible de demander un minimum de discernement ? Une présence dans le « Top 17 » m’irait déjà bien.
  • Redimensionner notre mansuétude à l’égard des joueurs. Alors maintenant on applaudit la sortie d’un joueur qui a pris un rouge (peu importe si l’expulsion est justifiée ou pas) ? Alors on applaudit Lucas Deaux qui vient encore une fois SEUL remercier la Tribune Loire ? Il est souhaitable d’avoir une exigence maximale à l’égard de la direction mais cette exigence doit aussi s’appliquer aux joueurs.
  • Redimensionner les statuts au sein du vestiaire : Dupé, Dubois, Djidji, Sabaly, Rongier ont été irréprochables hier. En revanche, ça n’a pas été le cas des « chouchous présidentiels » Adryan et Hummerman. Combien de temps vont-ils être protégés ? Ils seront quoi qu’il arrive absents pour deux matchs, la question est : MDZ sera-t-il encore là pour les ré-aligner ?
  • Redimensionner le projet sportif : J’ai une question à poser : « On joue quand ? » « Quand est-ce qu’on va cesser de voir l’effectif comme un verre d’eau (de Treignac of course) qu’on vide et qu’on remplit chaque été ? » « Quand allons-nous avoir un directeur sportif qui va fixer un cap ? » Ah bah en fait, j’ai plusieurs questions à poser.
  • Redimensionner la politique tarifaire du club. J’ai toujours été mesuré à l’égard de ces fameux tarifs. J’étais mesuré car je me disais « bon, si La Beaujoire fait le plein pour les affiches comme Rennes, Sainté ou Paris, ça validera partiellement la politique menée ». Oui mais non. Depuis hier, la preuve a été faite. Il n’existe pas 37.000 personnes à 1h de bagnole autour de Nantes à vouloir mettre de 15 à 50€ pour voir un match. Les images de la tribune Océane clairsemée m’ont fait autant de mal que l’indécence totale de Sio après le match.
  • Tiens justement, Redimensionner l’affection envers les anciens. Il faut se réveiller, les sentiments d’appartenance, de reconnaissance dans le football n’existent presque plus. Giovanni Sio et les prix Nobel qui lui servent de supporters en tribune présidentielle l’ont montré (pour la deuxième fois). Ca fait mal mais il faut apprendre à se détacher d’un joueur qui part, ne pas trop le regretter. Il y a quelques temps, je nous invitais tous à être des Olivier Veigneau…. Giovanni Sio n’est pas de ceux-là et ce ne sont pas ses excuses laconiques qui changeront quoi que ce soit.
  • Enfin Redimensionner la part de vérité dans les récits journalistiques. Une personne violente à la Beaujoire n’est pas forcément liée à la Brigade Loire. Une personne violente à la Beaujoire est condamnable mais que dire des provocations subies également ? On interdit les déplacements de supporters mais on laisse une poignée d’abrutis narguer toute une tribune sans les évacuer ? Attention, je ne cautionne certainement pas la violence et les débordements d’hier, je les condamne même. En revanche, les provocateurs auraient dû être éjectés bien avant… ah bah non, eux n’étaient pas « Ultras », eux ont donc le droit.

Bref, j’ai lu ici et là que la journée d’hier était « à oublier ». Je ne suis pas d’accord. Il faut au contraire s’en souvenir et longtemps : Hier l’équipe a été faible, les recrues n’ont rien apporté et le tout dans un stade loin d’être plein et en partie hostile.

J’espère simplement que dans les bureaux de la Jonelière, personne ne se dit que seul ceux qui étaient sur le terrain hier ont besoin de se remettre en question.

Commenter cet article

Gît le YapiYapo 14/09/2015 21:19

Beaucoup de vrai dans ce billet. Sigthorsson qui demande des applaudissements ? Bien sur, remercions-le de laisser l'équipe (un peu plus) dans la merde !
Pour ce qui est des tarifs, baisser les tarifs pour attirer 35 000 personnes peut rapporter plus d'argent au club que des tarifs élevés pour 25 000 personnes.
Enfin, coup de gueule également envers ces abrutis qui salissent l'histoire des supporters de notre sport en agissant de manière stupide. C'est vrai pour Nantes comme pour les 19 autres clubs de Ligue 1. Charrier dans un esprit bon enfant l'adversaire, oui. Chercher (et trouver) l'affrontement physique, non.

Marcellog19 14/09/2015 13:58

Plutôt d'accord avec ton analyse.
Le seul point ou je ne te rejoins pas, c'est Djidji. On ne peut pas dire qu'il ait été bon hier. Il s'est mis une pression d'enfer tout seul dans les journaux et s'est retrouvé complètement dépassé tout le match.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents