Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog de Diego Boustosse - @forum_faceties

Le Blog de Diego Boustosse - @forum_faceties

Salut c'est Diego. Je devais gagner le Ballon d'Or et finalement je me retrouve avec un blog sur le FC Nantes


Il a plu sur Nice...

Publié par Diego Boustosse sur 8 Octobre 2015, 09:23am

Barbara chantait « Il a plu sur Nantes » et bien cette fois c’est sur Nice qu’il a plu. Beaucoup même. Au point de faire passer les supporters nantais ayant fait le déplacement pour des survivants du Titanic. La question est donc : dois-je faire une demi-chronique pour un demi-match ?

Frustré, trempé, déshérité de deux buts marqués en une mi-temps (truc aussi improbable que la collision de 2 comètes sous le Pont de Cheviré, le FCN doit aussi avouer qu’il passe la trêve internationale « au chaud » puisqu’il revient de Nice sans la valise qu’on lui annonçait. Ah ça, à lire les journaux la semaine précédant le match, on aurait pu croire que le FCN allait affronter une sorte de fusion entre le Real, le Barca et le Bayern emmenée par le fabuleux Hatem Ben Arfa, certes en bonne forme, mais qui pourrait se faire tatouer « déception » sur le torse pour résumer sa carrière.

Le carnage niçois n’a pas eu lieu… Au contraire, le FCN a bien attendu, les fesses bien posées autour de sa surface de réparation (mon petit Rongier montrant une nouvelle son aisance face aux équipes joueuses et moins rugueuses), observant les Niçois attaquer tel le mec bourré qui essaie 20 fois de suite de rentrer en boite. Le FCN est redevenu cette équipe de contre-attaque avec Jules Iloki dans le rôle du Usain Bolt « Tube de l’automne » pour finir ses actions. J’exagère ? Oui un peu. Nice joue bien, c’est un fait même s’il a fallu deux passes décisives (involontaires) de Birama et de Dubois pour qu’ils parviennent à marquer par Germain…. Valère Germain… déjà, le cheveu qu’il a sur la langue est responsable de 30% des inondations du WE dernier. Ensuite, j’ai lu partout sur les réseaux sociaux :

« Et dire que Germain aurait pu être chez nous… Et dire qu’on a pris Hummer-boy… » Cela me semble un peu facile pour tout dire. Germain joue actuellement dans une équipe qui tourne bien. Mettez le chez nous, donnez lui un ½ ballon par match et trois grandes transversales de Vizcarrondo dans le dos des défenseurs et des stadiers et on verra s’il est aussi exceptionnel. Non, non, vous ne vous trompez pas, je prends (presque) la défense de notre Sig.

Et puis soudain plus rien. La pluie interrompt un beau match….et me permet de basculer sur le rugby. Oui j’avoue j’ai regardé le rugby et quel pied j’ai pris. Voir le Prince Harry devenir de plus en plus rouge au fil des minutes et puis finalement tout blanc, quel pied. C’est pas bien de se réjouir du malheur des autres mais lorsqu’il s’agit de sport et d’Anglais, je pense qu’on fait une exception non ?

Et pendant que les Anglais recevaient leur fessée, les joueurs nantais s’occupaient comme ils pouvaient…

- Bedoya filmait une souris qui traversait le vestiaire plus vite qu’il ne peut traverser le couloir droit. Oui c’est méchant je sais.

- Adryan se réjouissait du point pris à Nice. Attardons un petit peu sur ce phénomène loin d’être(pour l’instant du moins) El Fenomeno.

Sacré Adryan… Ce joueur est une caricature de son époque. 3 videos Youtube pour faire le buzz, beaucoup de bruit pour pas grand-chose et sans doute au milieu de tout ça un gamin un peu paumé. Concernant « l’affaire » du point pris à Nice, il y a deux possibilités :

- Ce mec est le meilleur humoriste que le Brésil n’ait jamais porté.

- Adryan est complètement largué et est condamné à se faire connaitre via sa femme, ses cheveux, ses 3 grigris à l’entrainement et son compte Instagram. Néanmoins, je prédis un but exceptionnel de sa part avant la fin de la saison… Quoiqu’irritant, il n’est pas devenu footballeur professionnel seulement par hasard.

Sans transition, excusez moi mais je n'ai pas trop envie de parler de l'indemnisation des supporters ayant fait le déplacement à Nice... Tout a déjà été dit. La moindre des choses était de "rembourser" les places, la grande classe aurait été de payer le re-déplacement aux courageux qui retourneront en semaine à 18h30 sur Nice, mais que voulez-vous, il y a des raisons économiques qui poussent un club à "rater un nouveau rendez-vous avec ses supporters" pour paraphraser notre parodie de coach que je salue au passage.

Trêve internationale oblige, ma chronique de la semaine prochaine sera entièrement dédiée à l'analyse du légendaire Fidji-Uruguay qui a eu lieu hier soir.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents