Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog de Diego Boustosse - @forum_faceties

Le Blog de Diego Boustosse - @forum_faceties

Salut c'est Diego. Je devais gagner le Ballon d'Or et finalement je me retrouve avec un blog sur le FC Nantes


Ennuyeusement invaincus

Publié par Diego Boustosse sur 7 Février 2016, 12:51pm

« Qu’est-ce que je vais bien pouvoir trouver comme conneries à raconter sur l’indigeste Toulouse-Nantes d’hier soir ? » C’est LA question que je me posais en sirotant mon 3ème café de la journée, avachi dans un fauteuil trop confortable pour être honnête.

N’ayant pas trouvé la réponse à ma question, je me décide à allumer la télé et à zapper au gré des chaines du cable toutes plus merdiques les unes que les autres : passant d’un enième replay de Hanouna, un reportage sur un concours de pêche dans l’Alabama, 3 clips de rap US, la messe sur KTO, la Fed Cup et soudain… la chaine du Gaz sans l’élec mais beaucoup plus riche que toute la Corse réunie… Bein Sport et là… une rediff du Barca. Sachant que le Barca avait collé une danse à Valence (oui je fais dans la licence poétique ce matin), je me suis enfoncé un peu plus dans le fauteuil et j’ai assisté, médusé, à une démonstration d’intelligence, d’adresse, de coordination, de justesse, de vitesse. J’ai vu 11 mecs coller 7 buts à une équipe qui a joué la Ligue des Champions, sans forcer, et en se permettant même de rater des face-à-face et un penalty.

Le Barca, je ne le découvrais pas, c’est le top. Mais en voyant les transmissions de balle de Iniesta et Turan (par exemple) je repensais au raid improbable tenté, balle au pied, par Rémi Gomis à la 91ème semblant presque étonné d’avoir éliminé 3 des 11 plots goût cassoulet que le FCN a rencontré hier soir.

Quand j’ai vu ce matin les déplacements de Suarez et Neymar, je me suis imaginé un instant la charnière Vizaccarondo-Cana face à eux. Cela ne ressemblerait pas à du football mais plutôt à une publicité pour un puissant laxatif ou un film pour adultes.

Pourquoi comparer l’incomparable ? Simplement j’ai compris que cette année, la fameuse « histoire » que nous allons nous raconter (puisque personne au Club ne daigne le faire) ne va parler de jeu, ne va pas parler de grands joueurs mais va parler de la construction d’un nouveau groupe qui est, faute d’avoir une idée de jeu commune, doté d’une soif de résultats qu’elle partage avec son coach. Petite parenthèse sur notre ami MDZ qui a déclaré cette semaine dans L’Equipe « savoir aussi déconner ». Il m’aurait dit qu’il savait jongler avec des tronçonneuses en feu les yeux bandés, j’y aurais davantage cru mais bon Michel, j’attends ton premier fou rire en conférence de presse pour manger mon chapeau.

Tiens, en parlant de manger son chapeau, je n’ai pas eu le temps de répondre aux adeptes de la secte Adryan et aux membres de la famille de Rémi Gomis qui sont venus me dézinguer ces derniers jours. Mettons les choses au point :

- Je suis supporter du FCN donc je souhaite la réussite de TOUS les joueurs qui en portent le maillot. TOUS. Même ceux que je ne porte pas dans mon cœur ou que je critique.

- Adryan. Voilà un joueur qui a été BEAUCOUP critiqué. Peut-être parce qu’il a été BEAUCOUP critiquable ! Pourquoi s’interdire de donner son avis sur un joueur au nom d’un aveuglement de type : « tu dis du mal, t’es un hater ». Non j’observe, j’ai vu bon nombre de mecs qui ont fait 100 fois plus que Mechao au FCN et à ce titre, permettez-moi, de me réjouir de ses progrès certes, mais d’attendre un peu avant d’en faire un cador. Renseignez-vous sur ce qu’était Loïc Amisse, Pedros ou encore même Antoine Siberski et vous verrez qu’on est en droit, au FCN, d’en demander plus à un milieu offensif que trois matchs corrects en Ligue 1.

- Rémi Gomis. Je le répète. Je souhaite la réussite de TOUS les joueurs. Et à ce titre, j’ai envie de faire de Rémi ma mascotte telle Sammy Traoré à un moment pour les supporters du PSG. Outre sa position dominante sur le marché de l’import/export de chatons, il faut bien avouer qu’avec lui sur le terrain, le FCN gagne. En réalité, Rémi Gomis pourrait bosser chez Carglass, il dépanne. Mais uniquement si l’impact est moins grand qu’une pièce de 2 € (ou l’adversaire pas plus fort que Toulouse ou le Gazelec) !

A défaut de jouer la coupe d’Europe, le FCN joue d’ores et déjà tous les trois jours. Les Canaris sont actuellement au milieu du gué :

- Une qualif à Bordeaux et une victoire contre Lorient et on se préparerait une fin de saison en mode spring break.

- Une élimination à Bordeaux et un 0-0 contre Lorient et on se préparerait alors certainement une fin de saison en mode Center Parcs.

Allez, je vais conclure à la RMC Sport. « Le FCN amorce une semaine décisive,cliquez ici si vous voulez savoir pourquoi ».

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents