Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog de Diego Boustosse - @forum_faceties

Le Blog de Diego Boustosse - @forum_faceties

Salut c'est Diego. Je devais gagner le Ballon d'Or et finalement je me retrouve avec un blog sur le FC Nantes


Le club des 5 va au stade!

Publié par Coolcoolo sur 17 Septembre 2009, 18:44pm

Catégories : #Football Rigolade

 



Jeudi 17 septembre 2009 ! Ca y est nous y sommes. Le grand jour de l’arbitrage à 5 est arrivé.
 
« Mardi matin (ndlr, avant hier), l'UEFA a annoncé que les rencontres de la première journée de la phase de poules de la Ligue Europa seraient dirigées par cinq arbitres. En plus de l'habituel directeur du jeu et de ses deux assistants, il faudra désormais compter avec deux arbitres de surface »
Ce soir la famille va accueillir des jumeaux!
Souriez! Devenir le frère de Danny De Vito c'est pas si grave!
 
 
La raison du changement selon Platoche
 
"Cela faisait cent ans que rien n'avait évolué dans l'arbitrage. Je suis contre la vidéo parce qu'elle enlèverait au jeu son côté humain. Et ce système va permettre à l'arbitre de champ de prendre la bonne décision"
 
Même si le vœu est pieu, on peut toutefois rappeler qu’en termes d’arbitrage le foot a quand même un petit peu évolué ces dernières décennies. Rappelons l’invention des cartons jaune et rouge en 1970, l’évolution de la règle du hors jeu, le but en or, le but en argent, la création du « 4èmearbitre », le visionnage vidéo après la rencontre pour établir une sanction, la communication radio entre arbitres assistants et arbitre central… Bref monsieur le président de l’UEFA, la prochaine fois, sur deux phrases, évitez de dire une bêtise plus grosse et vaseuse que le ventre de Guy Carlier.
 
Mais bon, le vœu est pieu a lors on va passer pour cette fois.
 
Mais en termes de vœu pieu, Platini n’en est pas à ses débuts.
 
Si l’on considère l’argument principal de l’opposition de Platini à l’utilisation de la vidéo dans le football, on s’aperçoit qu’il réside dans son souhait de préserver l’universalité du football, c'est-à-dire, que ce jeu soit le même en finale de coupe du monde qu’en match d’amateur le dimanche après midi. « Mais alors Jammy », on fait pareil avec les cinq arbitres ?
Courbis répondrait « Moi, je veux bien », pourquoi pas. Mais on les trouve ou les 67% d’arbitres supplémentaires maintenant ?*
 
 
5 arbitres ? Et pourquoi pas 7 ?
 
Et pourquoi pas 9 ? Et pourquoi pas un par joueur ?
Il est vrai qu’il n’y a aucune, absolument aucune logique à passer de 3 à 5 arbitres. Le rôle de chaque nouvel arbitre sera, rappelons le, d’aider l’arbitre central à prendre les bonnes décisions pour toutes les situations litigieuses dans la surface de réparation.
Quelle garantie l’UEFA nous donne-t-elle qu’un arbitre par « surface de vérité » supplémentaire aidera encore plus à siffler dans le bon sens.
Et pourquoi pas 2 juges de touche supplémentaires ? 1 par quart de terrain, ce serait une bonne idée, non&n bsp;? Ce système permettrait d’être certain (sic) que la touche est pour telle ou telle équipe ! Et le fantasme d’un Roberto Carlos sanctionné pour déplacement de touche de 15 mètres et lancer à une main pourrait enfin devenir réalité !
Raisonnons par l’absurde alors, puisque 5, 7, 9 ou 11 ne s’imposent pas, alors 5 est une très bonne solution, tout aussi bonne que celle actuelle donc !
 
 
La phase de test
 
La phase de test aura lieu pendant la 1ère journée de la toute nouvelle Europa League.
Ce qui est difficile à comprendre, c’est le principe même de cette phase de test, et ce, pour deux raisons.
 
La première est que l’UEFA n’a pas communiqué sur les critères qui feront que ce test sera un succès ou pas. Comment va-t-on juger de l’impact du 4ème (le nouveau 4ème, pas celui qui bosse 2 minutes par match avec sa plaquette electronique) ou 5ème arbitre sur la rencontre ? Va-t-on comparer le ratio de fautes sifflées dans la surface par match avec 5 arbitres à celui obtenu dans un match avec seulement 3?
Va-t-on demander à l’arbitre central à chaque intervention d’un de ces nouveaux asisstants d’évaluer si elle l’a aidé un peu, beaucoup ou pas du tout ?
Et que ce passera-t-il si, ô ignominie, on se rend compte avec la vidéo, qu’un arbitre assistant a donné une mauvaise consigne à l’arbitre central ?
Bref, tout cela est grotesque car le résultat est biaisé car le succès de l’arbitrage 0 5 restera à l’appréciation de l’UEFA.
 
Ceci nous emmène à la deuxième raison de cette absurdité de phase de test. Si l’on considère que l’UEFA tranchera en fonction de critères qualitatifs et non pas mesurables, claires et précis, et que cette même UEFA considère que c’est une bonne chose, alors pourquoi ne pas en faire bénéficier ses plus belles équipes, celles qui sont regardées par toute la planète foot, celles qui font rêver les foules, vous aurez compris, les équipes de la Champions’ League ?
Ah parce que l’UEFA a le droit de douter monsieur ! Parce que ce n’est peut être pas une si bonne idée ? Ok, donc on préfère prendre le risque de pourrir la compétition des autres équipes. C’est un choix comme un autre… Pas sûr que le TéFéCé, le Werder, Villareal, la Roma et autres FC Sheriff apprécient !
 
Bref ce qui est regrettable, c’est que l’UEFA ne puisse pas assumer un choix et soit obligé de passer par une mascarade de phase de test qui, soyons honnêtes, ne sert à rien.
Quel serait le problème de passer à l’arbitrage à 5 et de revenir à 3 si l’UEFA le souhaite ? Cela a déjà été fait, pour le « but en argent » par exemple, et personne n’en est mort, si ?
 
 
Quid du 4ème arbitre ?
 
En fait, la vraie question que pose cette nouveauté, la voilà : Quid du 4ème arbitre ?
Depuis le temps, on s’y est habitué à notre 4ème arbitre, mais avec l’arrivée des deux « nouveaux », va-t-il être rétrogradé au rang de 6ème arbitre ?... Le suspens est insoutenable !
En tout cas, cela semblerait logique tant son rôle est limité. Son numéro, relatif à son importance sur les décisions du jeu devrait donc passer à 6. Eh oui ! Tout augmente ma bonne dame !
Cependant les commentateurs sont très habitués à ce titre et changer son nom risque d’être extrêmement dérangeant pour ses meilleurs copains de télé que sont David Astorga et autre Laurent Paganelli, alors le 4ème arbitre a peut être une chance de survivre !
 
Les paris sont lancés
 
 
Coolcoolo 
 
 
* Ce calcul savant ne prend pas en compte l’arbitre assistant et vous est expliqué ci-dessous :
Si 3 arbitres = 100 % alors 5 arbitres = 5 x 100% / 3 = 166,66%. Les deux nouveaux arbitres représentent alors 66,66% arrondis à 67%

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents