Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog de Diego Boustosse - @forum_faceties

Le Blog de Diego Boustosse - @forum_faceties

Salut c'est Diego. Je devais gagner le Ballon d'Or et finalement je me retrouve avec un blog sur le FC Nantes


El Pibe del Maintien...

Publié par Coolcoolo sur 2 Novembre 2009, 22:20pm

Catégories : #Football Rigolade

                                                                            Grenoble vient de perdre pour la 11ème fois de la saison en autant de journées de championnat. Vous entendiez déjà que pour Grenoble c’était fini, que la ligue 2 était assurée… ne vous inquiétez pas, cela va continuer sur tous les média et donc notamment sur tous les sites et blogs. Sur tous les blogs ? Non ! Un blog d’irréductibles, FFF, vous propose de voir l’avenir du GF38 sous un autre angle. Celui qui, si nous avions existé à l’époque, aurait sans aucun doute prédit que deux champions du monde 98, Stéphane Guivarc’h et Christian Karembeu deviendraient respectivement vendeur de piscine et Pdg d’une boulangerie industrielle à Orlando, fournisseur officielle de Disney Land en petits pains… Oui ! Nous l’aurions prédit !

 

Voilà donc, en avant première le fabuleux destin du GF 38 !

 

Lundi 2 novembre, le réveil est difficile pour Mecha Bazdarevic, cela fait déjà 11 défaites… c’est beaucoup. Et le stage commando auquel il s’apprête à emmener ses joueurs ne changera rien… Les deux prochaines défaites auront raison de lui. Le soir de la 14ème journée (13ème match), le kop des ultras du GF38 réalise même un tifo en l’honneur des visiteurs… « 13 à la douzaine, c’est cadeau ! On vous offre Mecha en plus »

 

13… 13 étant un chiffre éminemment important dans la culture japonaise*, les dirigeants du groupe Index Corporation, propriétaire du club de l’Isère en profitent pour frapper un grand coup. Le coach est limogé et Maradona, débarqué de la sélection Argentine pour avoir déclaré au président Kirchner « garde moi la place au chaud, je gagne la coupe du monde et je prends ton job. J’ai déjà baisé ta femme alors ton job, ca devrait pas te déranger…» est aussitôt recruté.

Les nippons ne s’arrêtent pas là et récupèrent, pour quelques 4M€, un joker de luxe en provenance du Réal Madrid : le batave Ruud Van Nistelrooy.

 

L’équipe est alors réorganisée en 4 – 2 – 3 – 1, Ruud seul en pointe en attendant le retour de Ljuboja, blessé depuis le match contre Lille. Grenoble stoppe l’hémorragie en obtenant le match nul (3-3) à Lorient (15e j) puis 2 victoires consécutives (Grenoble Toulouse 2-0 (16e j) / Lorient – Grenoble (0-4) j17). Cette belle série est ternie par une défaite contre Le Mans (0-1 j11 jouée en retard) mais le GF 38 se reprend rapidement et termine les matchs allers sur une victoire contre Nice (j18). Grenoble pointe toujours à la dernière place avec 10pts mais Van Nistelrooy a déjà marqué 7 buts en 5 matchs, le ciel est un peu plus bleu dans le Dauphiné… Il reste 34 points à prendre sur les matchs retour…

Philippe Doucet demeure sceptique, le seul précédent connu a eu lieu au Ghana dans le championnat Cécifoot pendant lequel une équipe a mystérieusement retrouvé la vue pendant la trêve d’hiver.

 

En guise de cadeau de Noel, le 23 décembre, les isérois s’imposent au Parc des Princes, 3-0 avec un doublé du revanchard Ljuboja. Avec ce match et donc une victoire de plus, la trêve est atteinte avec 13 points et le mercato d’hiver grandement attendu par les supporters de Grenoble arrive enfin.

Contre toute attente, alors qu’on le pensait désireux de rejoindre « l’école » d’Arsenal, Marouane Chamakh, littéralement sous le charme du style de jeu proposé par Maradonna et envieux d’enfin évoluer aux côtés d’un grand attaquant, rejoint Grenoble pour 1,5M€. Les actionnaires remettent la main au portefeuille et font signer Patrick Vieira (3M€) soucieux de récupérer un peu de temps de jeu pour participer à la Coupe du Monde.

 

Autre recrue, le japonais Shunsuke Nakamura ! L’ancien maître à jouer du Celtic, pensionnaire de La Liga depuis seulement 6 mois (à l’Espanyol Barcelone) est récupéré en prêt. Si sa vitesse est déclinante, le nippon a néanmoins conservé une patte gauche d’une précision « chirurgicale » sur les passes et coups de pieds arrêtés. Le GF38 commence à être surnommé « le Real français » et attire sans surprise de nouveaux sponsors. Le dauphin de Galak trône bientôt en bonne place sur les maillots de l’équipe du Dauphiné… Les joueurs sont alors surnommés les « Galak Types ».

De plus Diego suscite des convoitises et les sucettes « Chuppa Chups » mettent 2 M€ sur la table et envahissent la ville avec des affiches : « Comme Diego, une sucette après le match et ca repart ! »

 

Un seul renfort côté défense, mais non des moindres, l’ancien gardien de l’équipe d’Allemagne, Jens Lhemann, viré de Stuttgart, mais toujours prêt à prouver qu’il est meilleur gardien Allemand arrive en provenance du VfB en espérant lui aussi récupérer une place de titulaire à la National Mannschaft.

 

Le championnat reprend et Grenoble continue sur sa lancée. Les méthodes d’entrainement de Diego fonctionnent parfaitement et les nouveaux sont parfaitement intégrés. Le trio Vieira-Nakamura-Battles est considéré comme le meilleur milieu d’Europe ; devant Nistelrooy continue ses exploits, magnifiquement épaulé par Matsui, Chamakh et par intermittence, Daniel Ljuboja. A l’arrière, sécurisé par son mur allemand, David Jemmali retrouve une nouvelle jeunesse. Grenoble est une forteresse qui ne tombera aux mains d’aucun ennemi dans toute cette seconde partie du championnat.

Grenoble alterne donc matchs nuls angoissants et victoires éclatantes, tant et si bien que Van Nistelrooy et Chamakh se retrouvent co-meilleurs buteurs du championnat et Nakamura meilleur passeur de L1. A l’aube de la 38ème journée, Grenoble a déjà 4 points d’avance sur Le Mans, 6 sur Valenciennes et 12 sur le Boulogne. La victoire contre l’OM au Vélodrome 5-1 compte pour du beurre mais empêche tout de même les Olympiens d’atteindre la ligue des champions. Maradonna déclare « Bien fait pour ces enculés, ils n’avaient qu’à me recruter il y a 20 ans ».

Grenoble est sauvé aux termes d’une saison historique. Les actionnaires annoncent lors d’une cérémonie festive, où tout le gratin dauphinois est invité, de faire venir Gourcuff, Ribery et Nesta…Lors de la fête organisée au stade des Alpes, Diego est porté en triomphe et déclare en conférence de presse : « bon, moi je me casse, c’est sympa les soirées raclette chez Ronan Le Crom, mais je préfère les soirées Chupa Chups chez mes potes de Miami, je sais pas pourquoi. »

 

Maintenant fermez les yeux, repensez au fait que Guivarc’h vend des piscines. Repensez à la boulangerie industrielle de Karembeu… Bon alors, ca vous semble si impossible que ca cette fin de championnat pour Grenoble.. ? Ouais bon ok J


* Référence purement et simplement inventée

Commenter cet article

Avitos 07/12/2009 10:57


La prophétie de Coolcoolo serait-elle en train de se réaliser??? Merci au TFC de rendre l'impossible possible


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents