Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog de Diego Boustosse - @forum_faceties

Le Blog de Diego Boustosse - @forum_faceties

Salut c'est Diego. Je devais gagner le Ballon d'Or et finalement je me retrouve avec un blog sur le FC Nantes


Blaireaux anonymes

Publié par Diego Boustosse sur 3 Juin 2016, 21:23pm

Et dire que nous attendions ce jeudi 2 juin 2016 depuis des mois…

Et dire que nous nous réjouissions de faire partager à 600 personnes les messages d’espoir de nos intervenants, Philippe Pozzo di Borgo et Frédérique Bedos, le tout dans ce lieu magique qu’est le Théâtre Graslin.

Et dire que vous avez tout gâché…

« Vous »… Oui je parle de vous : hommes, femmes, intermittents, membres de la CGT qui avez pris en otage hier soir le théâtre Graslin car vous ne vouliez pas voir le Théâtre Graslin « privatisé » par des entrepreneurs… Je me contente de reprendre vos mots.

Depuis plus d’un an, je préparais, entouré d’une équipe issue du Centre des Jeunes Dirigeants, une BELLE soirée qui avait pour vocation de mettre en lumière les héros anonymes, des gens ordinaires devenus extraordinaires en ayant su faire face à des obstacles, au handicap. Les recettes de la soirée allaient d’ailleurs être reversées intégralement aux fondations de nos invités. Nous sommes quand même bien loin du « Grand Capital » non ?

Nous voulions mettre en avant des Héros Anonymes

Le CJD tente depuis des dizaines d’années de mettre l’homme au centre de l’Entreprise. A titre personnel, à 35 ans, j’essaie modestement de gérer mon Entreprise avec les valeurs humanistes véhiculées par le CJD mais hier soir, personnellement, j’ai eu mal :

-Mal d’entendre des gens de ma génération crier « Mort aux patrons »

- Mal de voir des femmes et des enfants être bousculés et maltraités par quelques énergumènes incapables d’expliquer la véritable raison de leur présence.

- Mal de voir d’autres « manifestants » piller les sacs contenant les maigres cadeaux destinés aux 600 invités de la soirée.

- Mal de voir une personne lourdement handicapée être moquée par un petit groupe de « manifestants » fortement alcoolisés.

Le bilan de la soirée ? Un incroyable sentiment de gâchis. Nous voulions mettre en avant des Héros Anonymes, ils ont été remplacés par une poignée d’individus loin d’être des héros mais qui auraient mérité de rester anonymes. »

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents